SEM 44 - LE MANIERISME UNE AVANT GARDE AU XVI E SIECLE - EDITION GALLIMARD DECOUVERTE

Le Maniérisme: Une avant-garde au XVIᵉ siècle – Patricia FALGUIÈRES

SEM 44 - LE MANIERISME UNE AVANT GARDE AU XVI E SIECLE - EDITION GALLIMARD DECOUVERTE

 

 

 

Fresques de Fontainebleau ou de l’Escurial, jardins Boboli, monstres de Bomarzo ou grottes de la villa Borromée sur le lac Majeur sont les hauts lieux du maniérisme. Redécouvert au début du XXe siècle, le maniérisme, souvent confondu avec la Renaissance dont il constitue le prolongement, demeure mal identifié. On peut y reconnaître une avant-garde avant la lettre, comme le démontre avec brio Patricia Falguières. Une avant-garde triomphante puisque le maniérisme fut à l’origine du premier grand style international depuis le gothique. À partir de Fontainebleau (son foyer central avec Florence et Rome), il étend son emprise sur l’Europe du XVIe siècle. Partout images et formes recyclent, durant près d’un siècle, les modèles inventés par Rosso, le Parmesan, le Primatice… Au cœur de cette aventure, un héros inattendu, Michel-Ange – figure tutélaire d’une génération de jeunes artistes indisciplinés. Tout à la fois excentriques géniaux et techniciens exceptionnels, individualistes forcenés et compétiteurs féroces, ils vont forger le langage artistique de l’Europe moderne, réinventer les règles du grand décor, populariser la figure de l’artiste génial. Ils ont aussi accrédité l’idée que l’art n’est pas seulement une question de savoir-faire, mais d' » idée  » et de  » génie « .

 

 

DISPONIBLE DANS VOTRE LIBRAIRIE BOUTIQUE

 

 

Retour aux Articles